Le chant des plaines

Un autre visage de l’Amérique. Celui qu’on ne voit pas dans les nombreuses séries, et peu dans les films. Dans une petite ville du Colorado, Maggie tisse des liens entre des personnages déchirés par la vie : son collègue du lycée abandonné avec leurs deux garçons par sa femme dépressive, une élève de première, enceinte et chassée par sa mère et puis les deux vieux célibataires fermiers bourrus mais si tendres, qui vont raccommoder tout ça à leur façon. L’auteur ne juge rien ni personne. Il raconte ce pays qu’il connaît bien avec des mots simples et directs, des chapitres courts et charpentés : un par personnage, jusqu’au dénouement.

L’auteur est mort en 2014, en laissant une trilogie dont « Le chant des plaines » est le premiers volet. On retrouve ses personnages attachants dans « Les gens de Holt County ». Le dernier volume- « Nos âmes la nuit » - raconte l’histoire émouvante de deux vieux veuf(ve)s qui tenteront d’unir leur solitude.

Libérez nous

Un album pour expliquer l’écologie aux petits…Chaque double page offre la possibilité de libérer un animal grâce à une page transparente qui se soulève.

C’est un album sans texte mais les illustrations simples et colorées parlent à tous.

Une idée de cadeau pour un enfant amateur de beaux livres et soucieux des animaux.

51oZQuPQLzL

Un joli album illustré à la craie qui explique pourquoi en décembre les enfants voient une multitude de Père Noël : le père noël ne pouvait faire seul la tournée de cadeaux. Alors les pères Noël se multiplient pour faire face à la prolifération des enfants. 

La conclusion donne une clé aux parents qui sont confrontés au questionnement traditionnel de leurs enfants : est-ce que le Père Noel existe ? 

La couverture bleue

Un petit garçon seul et abandonné, possède en tout et pour tout une couverture bleue, il est alors recueilli par diverses personnes qui tentent de lui redonner goût à la vie.

Une vieille dame lui prépare de bons petits plats mais elle ne l’écoute pas, il est toujours aussi seul.

Un vieil homme lui raconte des histoires mais lorsqu’il lit, il oublie de s’adresser au petit garçon, il est toujours aussi seul.

Enroulé dans sa couverture magique, le petit garçon s’envole et parcourt le monde à la recherche du monde vivant : les feuilles des arbres, les cris des oiseaux, la lumière, la brume qui s’évapore de la terre lui apprennent la tendresse et la poésie du monde.

Il n’est plus jamais seul, sa couverture a pris de jolies couleurs et depuis il tisse des couvertures avec le bleu du ciel, chaudes et douces pour les enfants qui se sentent abandonnés.

Un album plein de tendresse mais qui donne aussi une belle leçon de vie, la nature peut être une source de joie et de réconfort.